webleads-tracker

5 min

Télétravail : collaboration à distance

Moderniser l’environnement de travail des collaborateurs est depuis plusieurs années une trajectoire engagée par les directions informatiques. Pour autant, la COVID19 est venue accélérer et modifier en profondeur les méthodes de travail, nécessitant des environnements technologiques répondant à des usages en collaboration à distance massifs. Quelles solutions permettent de répondre rapidement aux besoins de télétravail des entreprises à plus long terme ? Quels sont les enjeux stratégiques de performance ?    

Des modes de travail en profonde mutation

En 2020, les entreprises ont dû relever différents défis. Face aux différentes mesures prises par le gouvernement, confinement, couvre-feu, fermetures temporaires, voire permanentes, les habitudes de travail sont entrées en profonde mutation, laissant une empreinte durable dans notre façon de travailler.

 

Les grandes tendances

Encore impensable il y a un an, le télétravail semble être entré dans les mœurs. Il s’invite même dans les offres d’emploi. De plus en plus de sociétés annoncent une nouvelle politique du travail établissant le télétravail comme la nouvelle norme, et ce, même après la fin de la pandémie.

 

L’approche de SCC

Afin de répondre aux nouveaux enjeux et aux nouvelles attentes des collaborateurs, la mise en place de nouveaux modes organisationnels de télétravail ou de travail hybride permet de réussir sa transformation digitale. Pour Pierre Roy, Directeur technique Workspace & Mobility chez SCC : « Moderniser l’environnement de travail des collaborateurs a toujours été depuis plusieurs années une trajectoire engagée par les directions informatiques. Chez SCC, nous intervenons sur toutes les phases d’avant-vente et conseil auprès de nos clients pour définir leur environnement utilisateur. En tant que directeur technique, je définis la trajectoire, les acteurs et les solutions technologiques que nous embarquons et proposons à nos clients. »

 

Définir les besoins des clients

La crise est en train de redéfinir le Digital Workplace. Les collaborateurs montrent leur désir de solutions de travail flexible. « Durant la Covid, poursuit Pierre, en plus des besoins de collaboration et des besoins de communication lors des réunions de travail, de nouveaux besoins ont émergé, sur lesquels il faut accompagner le client tout en apportant des réponses potentielles. Le collaboratif est un sujet présent depuis de très nombreuses années, s’articulant autour de grands piliers. »

 

L’accès à des ressources massives

Comment garder le contrôle des données avec des applications, des appareils et des utilisateurs en dehors de l’entreprise ? « Avant cette crise, explique Pierre, nous étions sur des périmètres beaucoup plus restreints en termes de nombre d’utilisateurs pouvant se connecter à distance. À présent, les DSI ont vu de manière massive et soudaine des besoins d’accès à toutes les ressources de l’entreprise pour les collaborateurs depuis leur domicile. »

 

Fluidifier les interactions entre collaborateurs

Les réunions restent de loin le format le plus adapté pour prendre des décisions importantes et faire avancer les projets. La digitalisation des espaces de travail tels que les salles de réunion tend à faciliter la communication et la collaboration entre les employés. Par manque de proximité, les réunions internes avec des partenaires ou des clients se sont intensifiées. « Nous l’avons vu par exemple au travers de solutions comme Microsoft Teams, une plateforme d’entreprise largement répandue sur laquelle nous avons étendu l’usage. Le télétravail n’est plus une option. Il rentre dans l’usage au quotidien de nos collaborateurs et des clients que nous accompagnons. »

 

Définir l’environnement utilisateur

Pour Pierre, le télétravail passe par l’utilisation de solutions adaptées, cohérentes afin de maintenir une productivité similaire avant la pandémie. « Il y a des entreprises qui sont plus mûres,  mieux préparées. Il faut que ça devienne une extension naturelle de notre façon de travailler, afin de répondre entièrement aux besoins de télétravail et de collaboration à distance, recherchés sur le long terme. » Rappelons que le Digital Workspace n’est pas simplement un  poste de travail connecté, mais bien l’ensemble des moyens mis à disposition des collaborateurs pour qu’ils puissent effectuer leur mission.

 

Les atouts de L’infrastructure de Bureau Virtuel (VDI)

Les infrastructures VDI (Virtual Desktop Infrastructure) sont l’une des solutions les plus adaptées au télétravail. «Nous accompagnons de manières très proche et très courante nos clients. Nous connaissons les solutions mûrement réfléchies et très bien implémentées. Compte tenu du laps de temps très court que nous avions durant la crise,  la mise à disposition des ressources s’est passée beaucoup par du VDI, que l’on appelle bureau à distance. Le VDI permet aux collaborateurs de retrouver leur poste au travers d’une page web. Les employés ont ainsi la possibilité de travailler à distance ou lors d’un déplacement sans avoir à transporter leurs données, documents et applications sur un disque dur ou autre support de stockage ».

 

Trois enjeux stratégiques de performance

Plusieurs scénarios existent afin de permettre aux entreprises de continuer leur activité en télétravail tout en l’asseyant sur la durée.

 

Fournir des devices

Face à la crise, beaucoup d’entreprises ont fourni des pc et des smartphones à leurs collaborateurs pour travailler à distance. « Pour autant, ça ne suffit pas, car ce sont des solutions qui ont été rajoutées, qui ne sont pas suffisamment maîtrisées, sécurisées, intégrées dans l’écosystème complet de l’entreprise. Les sociétés se retrouvent dès lors avec des ramifications qui sont mal maîtrisées et mal embarquées. À long terme la trajectoire est bonne, mais il y a un travail de fond à fournir. Il faut intégrer le télétravail comme une solution à part entière pour vos collaborateurs et se projeter dans cette approche-là. Construire l’environnement de demain en prenant en compte le scénario du home-office ou du déplacement. »

 

Des solutions SaaS

L’UCaaS (Unified Communications as a Service) mode SaaS est devenue le modèle dominant pour toute entreprise souhaitant fournir des services collaboratifs à ses employés. « Notre expertise acquise depuis de nombreuses années et nos connaissances des solutions robustes, comme les solutions SaaS s’appuyant sur le Cloud, répondent à des scénarios, des productivités, des échanges de document. Beaucoup de scénarios et de solutions de communications unifiées comme la téléphonie et la réunion sont intégrés dans nos propres outils.

« Asseoir,  intégrer, renforcer »

 

L’UEM (Unified Endpoint Manager)

Sécuriser ses données et optimiser l’expérience utilisateur passe aussi par la maîtrise des terminaux. «Il faut sécuriser, comme on avait l’habitude de le faire en entreprise. Aujourd’hui on parle d’UEM, d’Unified Endpoint Manager, de solutions maîtrisant aussi bien le smartphone, la tablette, le Mac que Windows en entreprise, et également en scénario à distance. On va faire en sorte que le pc d’entreprise ou potentiellement le pc personnel dans un usage d’entreprise soit sécurisé, maîtrisé, que les données soient complètement sûres. Microsoft est l’acteur qui couvre la majorité de ces scénarios en proposant un panel de solutions et de briques technologiques cohérentes s’imbriquant entre elles. »

Encourager les entreprises à télétravailler

Certains chefs d’entreprise restent encore réticents au télétravail. «Suivant la typologie des collaborateurs, il y a des métiers qui s’y prêtent, et  d’autres pas du tout. Les clients y sont réticents par méconnaissance surtout. Nous pouvons les accompagner sur des solutions et des outils qui peuvent être mis à leur disposition, avec différentes briques technologiques sécurisées pour répondre à toutes leurs attentes et leurs besoins. »

 

 


Auteur : Michèle COLLY

 

NOUS CONTACTER