webleads-tracker

5 min

Santé : la révolution numérique au service du patient

Dans son « Rapport au progrès » du Medef (septembre 2020), sur 9 grands domaines proposés dans l’enquête (environnement, éducation, égalité, liberté…) seule l’informatique tire son épingle du jeu. Aux yeux des Français, c’est dans les domaines de la santé et de l’accès à l’information que l’on a enregistré les plus grands progrès dernièrement.

Cette tendance devrait encore s’accélérer puisque l’informatique médicale pourrait connaître un bond dans les 5 prochaines années, avec un recours croissant à des solutions basées sur le cloud, l’intégration de l’intelligence artificielle et du Machine Learning, ou encore la centralisation des dossiers médicaux.

Zoom sur ces nouvelles pratiques utilisant les technologies de l’information et de la communication pour mettre en rapport patients et personnel médical.

 

 

E-Santé : l’explosion de la télémédecine

 

Durant la crise sanitaire, le record de téléconsultations médicales a été atteint pendant le confinement avec plus d’1 million de téléconsultations, bien loin des 150 000 en 2019. Un grand nombre de praticiens ont opté pour ces solutions de télémédecine. Plusieurs plateformes se sont spécialisées dans la télémédecine, la téléconsultation médicale, ou encore la téléexpertise.

 

Lutter contre la désertification médicale et l’engorgement des urgences

Nombreux sont les médecins libéraux ayant franchi le cap, proposant rapidement des rendez-vous médicaux par visioconférence à leurs patients, gérant leur agenda en ligne et envoyant le compte rendu de la consultation et l’ordonnance.

Les médecins discutent via une messagerie sécurisée des dossiers d’expertise. Les patients peuvent prendre rendez-vous et consulter leur médecin par visio, récupérer leur ordonnance dans leur dossier patient, ou encore partager des documents relatifs à leur santé (compte rendu, analyses, radio …)

Rendre accessible le dossier patient ou DMP (Dossier médical partagé) partout, en toute sécurité et à tout moment, permet d’éviter des examens ou des prescriptions inutiles, voir même des interactions entre médicaments.

 

 

Doctolib, la licorne française de la santédoctolib

Le champion de la télémédecine en France, Doctolib, reçoit la visite de plus 60 millions de patients chaque mois ! La plateforme est utilisée par 135 000 professionnels de santé et est référencée par 164 hôpitaux français. Deux consultations vidéo sur trois ont lieu moins de 24 heures après la prise de rendez-vous.

Doctolib comptabilise plus de 4.6 millions de consultations vidéo effectuées depuis la mise en ligne du service, dont 4,5 millions au cours des six derniers mois ! 33 000 professionnels de santé utilisent ce service, preuve que la télémédecine a un long avenir devant elle.

 

L'application Diabilive fournit le taux de glycémie

Assurer un suivi de la santé à distance

Des applications de télésurveillance permettent de suivre, par exemple, des milliers de personnes atteintes d’insuffisance cardiaque. Reposant sur l’utilisation d’un algorithme prédictif, les cardiologues sont alertés lorsque les réponses remplies à distance par le patient sont préoccupantes. L’objectif de ces applications est double : diminuer le taux de mortalité grâce à un suivi accru et réduire le taux d’hospitalisation.

Autre exemple, certaines applications facilitent l’autonomie des personnes diabétiques en calculant la dose d’insuline en mono-injection ou multi-injection selon la prescription médicale, la diététique et l’activité physique.

 

 

Un monde où grâce à l’IA le médecin ne se consacre qu’au patient

 

Utiliser les technologies innovantes pour gagner du temps médical, prévenir les erreurs diagnostiques, améliorer la communication entre professionnels ou encore la qualité et la performance organisationnelle, l’intelligence artificielle est promise à un grand avenir dans le secteur de la santé.

Devenus les acteurs de la révolution digitale médicale induite par l’IA, les médecins bénéficient aujourd’hui d’outils fiables, performants facilitant leur travail, tout en optimisant la prise en charge de leurs patients.

 

Le Machine Learning dans la santé : prioriser certains examens en toute confiance

Exploiter rapidement des bases de données pour apporter un support opérationnel sur l’analyse des données, c’est l’apport du Machine Learning et de l’Intelligence Artificielle.

Transpara est une solutions d'IA pour l'imagerie médicale

Transpara, une solution d’IA pour l’imagerie médicale

Avec plus de 50.000 cancers du sein diagnostiqués en France et 4.4 millions d’examens par an, la mammographie représente un défi quotidien, même pour l’œil expert. Certaines solutions entraînées sur plus d’un million de clichés utilisent les techniques les plus avancées de Deep Learning. Elles identifient directement les zones les plus suspectes dans les mammographies en 2D et 3D.

Plusieurs applications n’hésitent pas à allier télémédecine et IA, comme le dépistage de la rétinopathie diabétique, le glaucome et la DMLA. Les clichés de fonds d’œil sont analysés par l’intelligence artificielle médicale qui fournit une aide à la reconnaissance automatique des niveaux de rétinopathie diabétique. L’ophtalmologiste peut poser son diagnostic plus facilement et rapidement, et le rendre disponible sur la plateforme au patient et au médecin prescripteur.

 

Homme utilisant la reconnaissance vocale

La reconnaissance vocale

Utilisée par 90% des hôpitaux, la reconnaissance vocale conçue par Nuance exploite toute la puissance du Deep Learning. Elle permet de capturer en temps réel l’information médicale dans le DPI. Les médecins peuvent dicter jusqu’à 150 mots à la minute, 3 fois plus vite qu’avec un clavier.

La solution reconnaît 100% de la terminologie médicale, tout en s’adaptant à la voix, à l’environnement et à l’accent. Elle contribue ainsi à la bonne tenue et à la complétude des dossiers patients de manière intuitive.

 

 

Parcours de soins du patient

 

Le parcours patient commence dès le premier point de contact. Mais l’attente est souvent une source d’angoisse et d’insatisfaction. La crise de la Covid a également bousculé son organisation et sa coordination. Plusieurs solutions proposent un investissement rentable pour l’hôpital, que ce soit en termes de temps de travail, de qualité, d’investissement ou encore de mutualisation.

La digitalisation du parcours patient permet de fluidifier les parcours au sein des établissements de santé, entraînant une gestion des files d’attente en fonction de la nature du visiteur et garantissant des gains de temps aux visiteurs et au personnel.

 

Offrir une expérience optimisée de l’accueil

Médecin accueillant une patienteDynamiser, moderniser, offrir une meilleure expérience lors d’une visite ou d’une hospitalisation, les solutions de gestion de l’accueil physique ne manquent pas. Le patient est orienté très facilement tout au long de son parcours :

    • que ce soit via des bornes (mise à jour de la carte vitale, impression, ticket virtuel…)
    • l’affichage dynamique dans les salles d’attente permet de relayer des campagnes d’information ou de faire des rappels importants sur les bonnes pratiques
    • faire respecter la distanciation sociale, supprimer les files d’attente en les dématérialisant

Simplifier l’admission hospitalière des patients

Les patients peuvent effectuer leurs démarches administratives à distance (carte d’identité, carte vitale et carte de mutuelle) et leur transmission. De leur côté, les médecins peuvent :

  • apporter un suivi automatisé à domicile des patients hospitalisés en ambulatoire, soit par chatbot ou SMS, avec un rappel des consignes à suivre.
  • effectuer un télésuivi à domicile des patients porteurs ou suspectés Covid-19, évitant l’engorgement et la saturation des établissements de santé.

 

La géolocalisation

Les services de géolocalisation permettent également d’éviter de longues heures d’attente inutiles aux urgences, en identifiant le médecin de garde proche de chez soi, tout en informant sur les délais d’attente.

Enfin, les solutions de géolocalisation du matériel médical et de gestion des stocks peuvent s’avérer cruciales en temps de crise pour le secteur de la santé.

 

 

SCC et son offre de santé

 

Participant à la reprise de l’activité hospitalière courante, SCC et ses partenaires œuvrent pour une santé plus fluide et de qualité, grâce à une organisation digitale optimisée et décloisonnée.

En 2020, SCC a remporté un nouveau marché d’envergure auprès de la Centrale D’achat d’Informatique Hospitalière (C.A.I.H.).

Comme l’explique Jacqueline MARIE BIANNE, Responsable de l’offre Santé chez SCC France « Nous sommes fiers d’avoir remporté ce marché d’envergure pour quatre ans et de jouer un rôle important dans les projets de transformation digitale des établissements de santé. Nous allons proposer aux adhérents de la CAIH des solutions leur permettant de moderniser le traitement de leurs opérations de gestion et de renforcer la qualité de service proposée aux patients. »

Déjà perçu comme la solution de distribution de logiciels pour les établissements de santé, ce marché doit permettre d’accompagner les adhérents de l’association dans leurs projets d’acquisition de logiciels métiers, et de services associés (maintenance, prestation, formation).

 


Auteur : Michèle COLLY

 

 

NOUS CONTACTER