webleads-tracker

4 min

Comment gérer la capacité de l’infrastructure informatique ?

La gestion des capacités d’infrastructure informatique a pour but un fonctionnement au maximum de ses capacités. Ces objectifs s’atteignent en utilisant le moins de ressources possible de manière efficace. Le processus de gestion de la capacité doit cependant être robuste. Il comprend la planification, la gestion et l’optimisation de cette infrastructure. Pour les entreprises qui gèrent le processus en interne, cela nécessite des ressources supplémentaires, du temps de travail et une attention particulièrement soutenue aux tâches en cours.

 

Qu’est-ce que la gestion des capacités ?

La gestion des capacités est un processus qui cherche à répondre aux besoins d’optimisation des entreprises grâce à une approche qui garantit que l’infrastructure soit bien dimensionnée pour répondre à leurs objectifs présents et futurs. À mesure qu’une organisation grandit et évolue, ses exigences en puissance de traitement et en trafic, entre autres, augmentent. Grâce à un processus permettant d’établir les besoins actuels et futurs, la planification des capacités peut avoir lieu. Une gestion efficace est la somme des activités qui sont conduites en suivant les meilleures pratiques du domaine.

 

Qu’est-ce que la planification des capacités ?

La planification des capacités définit le processus par lequel une organisation établit ses besoins de performance actuels et futurs. Ils doivent être en adéquation avec le maintien de la qualité opérationnelle des transactions applicatives. L’important dans la planification des capacités est que les infrastructures soient assez flexibles pour répondre aux défis changeants des marchés. La planification des capacités fait partie du cycle global de gestion des capacités des infrastructures numériques. Elle en est une pièce maîtresse à tel point qu’elle est souvent utilisée, à tort, comme synonyme de gestion des capacités.

 

Les meilleures pratiques de gestion des capacités

La gestion des capacités repose sur la création de projets d’optimisation dont les temps de réalisation sont définis lors de la planification. Il s’agit tout d’abord d’évaluer les environnements d’exploitation de l’infrastructure numérique cloud. En effet, chaque gestion des capacités prend en compte différentes applications informatiques fonctionnant sur un réseau particulier. Il n’existe pas de solution unique de gestion à cause de la spécificité environnementale de chaque entreprise. L’expérience a prouvé qu’il convient plutôt d’observer des bonnes pratiques.

 

Utiliser la planification continue

La planification continue est une approche agile de la gestion des capacités. Elle garantit, au lieu de planifier sur une base annuelle, semestrielle ou autre, que les organisations planifient continuellement les changements. Les nouvelles applications, comme les mises à jour, sont mieux prises en compte. L’avantage de la planification continue offre une meilleure visibilité de la capacité globale à déployer et des ressources disponibles. Cela permet aux entreprises de répondre aux nouvelles demandes à la volée au lieu d’attendre la prochaine session de planification programmée pour augmenter la productivité de chaque utilisateur. Grâce à la visibilité obtenue par la planification continue, les entreprises hiérarchisent mieux les tâches, fonctionnent plus efficacement et réduisent les coûts liés à leurs centres de données. Cela donne aux entreprises un avantage sur la concurrence, surtout à l’international, et une meilleure expérience pour l’utilisateur final.

 

Créer des scénarios de charge de travail

Exécuter des scénarios de charge de travail et tester les demandes de capacité est un moyen sûr de s’assurer que vous pouvez relever un certain nombre de nouveaux défis professionnels. Il peut s’avérer très appréciable de procéder à de nombreuses simulations tout au long du processus de gestion des capacités. Les scénarios de charge de travail sont un outil qui apportent une réponse à une situation donnée. Les niveaux de questionnement peuvent inclure :

  • Les besoins de l’infrastructure dans X mois avec Y% de croissance ?
  • Les besoins d’accès à l’infrastructure aux heures de pointe ?
  • Les besoins de l’infrastructure si je remporte des contrats publics très importants ?
  • Les besoins de l’infrastructure si je prends une mesure pour favoriser le client X ?

Il est important d’adapter ces questions au cours du processus de planification afin de répondre aux qualités et aux spécifications uniques de votre entreprise.

 

Analyser la charge de travail

En plus de proposer des scénarios sur les charges de travail futures, il est également important d’examiner comment fonctionnent vos charges de travail en cours et leur efficacité actuelle et aux heures de pointe. C’est ce qu’on appelle l’analyse de la charge de travail. Le processus informatique interne doit inclure l’examen des questions sur les raisons pour lesquelles les charges de travail existantes changent et sur ce qui se passe quand elles changent. Après avoir identifié les tendances actuelles, vous pouvez appliquer la même méthode aux projections de croissance afin de déterminer vos besoins pour les charges de travail futures.

 

Générer des rapports basés sur des informations précises

Lors de la planification des capacités, qu’il s’agisse d’élaborer des scénarios de charge de travail ou de déterminer les ressources dont vous aurez besoin pour atteindre tous les objectifs de croissance prévus, il est important de disposer de rapports précis qui vous permettront de mieux comprendre la situation.

Après tout, si toutes vos projections sont basées sur des chiffres erronés ou si tous vos scénarios de simulation contiennent de mauvaises informations, ils ne donneront pas les résultats exacts nécessaires pour garantir une utilisation efficace des ressources et une planification précise des nouvelles ressources. C’est l’une des raisons pour lesquelles la gestion des capacités et ITIL vont de pair, car ITIL décrit également les processus du cycle de vie des données qui peuvent garantir que les entreprises numériques utilisent les bonnes données pour programmer leur infrastructure.

 

NOUS CONTACTER