webleads-tracker

3 min

Les avantages et inconvénients du stockage dans le cloud

Les avantages du stockage dans le cloud sont nombreux. Ils représentent des économies substantielles pour l’entreprise et une plus grande commodité d’emploi pour ses utilisateurs. Les solutions de stockage dans le cloud présentent cependant certains inconvénients. Elles sont notamment la cible de tentatives d’atteinte à la sécurité bien connues.

 

De réelles économies et une facilité d’utilisation évidente

Un système de stockage dans un cloud privé peut offrir certaines des caractéristiques de facilité d’utilisation d’un cloud public. En revanche, il n’aura pas la même flexibilité de capacité de stockage qu’un cloud public. Celui-ci est en effet totalement opéré et supervisé par le fournisseur de services. C’est à lui qu’incombent toutes les tâches de maintien en état opérationnel des serveurs et des logiciels de stockage cloud.

 

Ne payer que pour ce qui est utilisé

Avec un service de stockage cloud, les clients ne paient que pour l’espace qu’ils utilisent réellement. Cela évite des budgets de fonctionnement trop importants. Bien que les coûts du stockage dans le cloud soient récurrents plutôt que ponctuels, ils sont si bas que même en tant que dépense permanente, ils peuvent être inférieurs au coût de maintenance d’un système interne.

 

Une facturation des coûts réels

Comme les clients ne paient que pour la capacité qu’ils utilisent, les coûts peuvent diminuer à mesure que l’utilisation diminue. Le contraste est frappant avec l’utilisation d’un système de stockage interne sur disque dur. Il est généralement surconfiguré pour faire face à la croissance prévue. Ainsi, une entreprise paiera toujours plus que ce dont elle a besoin réellement et le coût du stockage des données ne diminuera jamais.

 

Une disponibilité totale

Le stockage dans le cloud est généralement disponible à partir de n’importe quels appareils, n’importe où et n’importe quand. Vous n’avez pas à vous soucier de la capacité du système d’exploitation ou des processus complexes d’allocation pour votre sauvegarde. Même si vos photos sont sur votre ordinateur en panne, vous y avez toujours accès si vous les avez sauvegardé sur le cloud.

 

Une grande facilité d’utilisation

Le stockage sur le cloud est plus facile à accéder et à utiliser. Les développeurs, les testeurs de logiciels et les utilisateurs professionnels peuvent se mettre rapidement au travail sans avoir à attendre que le service informatique alloue et configure les ressources de stockage. Chaque utilisateur dispose d’une placestocker ses fichiers, elle est réservée en fonction de besoins bien définis.

 

Une bonne sécurisation des données hors site

Du fait de sa nature même, le stockage dans le cloud public offre un moyen de déplacer des copies de données vers un site distant à des fins de sauvegarde et de sécurité. Là encore, cela représente une économie de coûts importante par rapport à une entreprise qui gère ses propres installations à distance. La qualité du matériel de stockage assure une durée de vie illimitée même aux gros fichiers vidéos. La qualité des supports de stockage est mise à l’épreuve par des tests réguliers. L’aspect sécurisé du stockage cloud est d’ailleurs mis en avant par des opérateurs comme pCloud.

 

Sécurité, volumes et performances, trois limites du stockage cloud

Bien qu’ils soient peu nombreux, des inconvénients au stockage cloud existent. Les comptes en ligne sont de plus en plus la cible des hackers. Le stockage cloud doit être particulièrement bien protégé. La rapidité de connexion au cloud peut être à la source de dépenses importantes. Une application peut avoir des difficultés de temps d’accès aux différents services d’un stockage cloud. Suivant la complexité de vos structures de données, de larges volumes de données peuvent nécessiter d’importants budgets.

 

La sécurité, une préoccupation essentielle

La sécurité est le facteur le plus souvent cité qui peut rendre une entreprise réticente à l’utilisation du stockage cloud public. Une fois qu’un contenu quitte les locaux d’une entreprise, celle-ci n’a plus de contrôle sur la façon dont il est traité et stocké. Le stockage de données est réglementé par des lois spécifiques de conformité, ce qui suscite également des inquiétudes. Les fournisseurs de cloud computing répondent à ces préoccupations en rendant publiques les mesures qu’ils prennent pour protéger les données de leurs clients. Cela inclut des possibilités de cryptage des données, la sécurité physique et le stockage redondant des données en plusieurs endroits.

 

Gare aux temps d’accès !

L’accès aux données stockées dans le cloud peut également poser des problèmes de latence et peut augmenter considérablement le coût de l’utilisation du stockage cloud. Une entreprise peut avoir besoin d’un meilleur débit pour sa connexion au service de stockage cloud pour gérer le volume de données qu’elle prévoit de transmettre. Le coût mensuel d’une liaison louée de haute qualité pour atteindre la vitesse souhaitée peut atteindre des sommes importantes. Si l’entreprise ne dispose pas du budget nécessaire, il lui faudra probablement soit déplacer les serveurs et les applications dans le même nuage, soit ramener les données à traiter en interne.

 

Aux grands volumes les gros budgets

Si une entreprise a besoin de beaucoup de capacité de stockage dans le cloud et qu’elle déplace fréquemment ses données dans les deux sens, les coûts mensuels peuvent être assez élevés. Par rapport au déploiement du stockage en interne, les coûts permanents pourraient à terme dépasser le coût de mise en œuvre et de maintenance du système sur site.

NOUS CONTACTER