webleads-tracker

3 min

Consolider les équipes sécurité avec la haute technologie, un choix de raison

Que le budget soit disponible ou non, les entreprises recrutent avec difficulté dans le domaine IT. Pendant ce temps, les équipes en place sont submergées. Il faut simplifier la gestion, automatiser la sécurité. L’adoption de technologies de haute valeur contribue autant à relâcher la pression qu’à renforcer les compétences utiles pour demain.

 

 

Des équipes IT d’ores et déjà épuisées

 

Toutes les études des plus grands cabinets de recrutement se recoupent, les difficultés d’embauche dans le secteur informatique ne s’arrangeront pas en 2023. Le retard pris dans les formations des experts IT, conjugué à une offre deux à quatre fois plus importante que le nombre de candidatures continuent de tendre un secteur déjà fort éprouvé.

 

Or si la situation est préoccupante, elle se double d’importantes difficultés dans les services pour faire face aux multiples nouvelles contraintes de sécurité, nées de l’accélération du travail à distance notamment. Les témoignages d’épuisement professionnel se multiplient, au même rythme que les tensions internes éclosent.

 

Quand tous les rapports des sociétés d’assurance soulignent la persistance chez les employés de techniques de contournement des systèmes de sécurité pour accomplir leur travail, il est urgent d’adopter de nouveaux points de vue sur la question. La sécurité peut tout à fait s’aligner sur des exigences de fluidité et de rapidité des systèmes , dès lors qu’on la conçoit à partir de l’expérience utilisateur et non de l’infrastructure. Mais une politique de sécurité doit aussi prévenir le risque d’usure des équipes qui ont la charge de l’appliquer.

 

 

Investir dans l’avenir

 

Les organisations ne peuvent plus faire l’impasse sur l’intelligence artificielle. Noyées sous les injonctions, les équipes sécurité ont infiniment besoin d’automatisation, de scans et d’analyses systématiques, de gestion contextualisée du risque, pour soulager leur charge de travail, en particulier dans le cadre de la surveillance des espaces numériques plus que jamais exploités en temps de travail hybride.

 

En lieu et place de l’individu, l’algorithme fait le tri des comportements utilisateurs et repère les tentatives d’intrusion, le machine learning vient en soutien des politiques de sécurité des flux et des réseaux, les systèmes d’authentification adaptative isolent les menaces provenant des appareils BYOD.

Les nouvelles solutions de monitoring aident les équipes à anticiper l’avenir des performances et de la sécurité. Les insights, de plus en plus fins et précis, aident les administrateurs à projeter leurs besoins de ressources plus loin dans le temps, garantissant une vraie force d’adaptation et de réactivité.

 

Où les utilisateurs se connecteront-ils ? Avec quel matériel et depuis quel réseau ? Disposer de cette information facilement, de manière automatique, est aujourd’hui déterminant dans toutes les organisations distribuées.

 

 

 

Un mot d’ordre : simplifier l’informatique

 

La transformation du travail, le bureau hors les murs, le nomadisme des collaborateurs, l’ouverture des systèmes, posent tous un seul et même défi aux équipes IT : s’assurer d’apporter la brique de sécurité la plus complète et efficiente possible, quel que soit le mode de connexion, l’appareil utilisé et le lieu.

 

Le Cloud est sans aucun doute la technologie la plus apte à répondre à ce défi, en permettant l’automatisation des processus de mises à jour, l’implémentation des plateformes unifiées de sécurité, la prise en compte des nouvelles formes d’attaques et la délivrance de l’information utile.

 

Encore faut-il que le Cloud ne persiste pas à déclencher chez certains décideurs ou équipes un réflexe d’opposition. « Les DSI sont à la recherche d’efficacité opérationnelle, les activités au quotidien occupent une grande quantité de temps. L’adoption de solutions Cloud peuvent aider à se focaliser sur des activités à forte valeur ajoutée » commente Giuliana Crespo, Senior Sales Engineer chez Citrix.

 

Cependant, les habitudes sont en train de changer et beaucoup de DSI ont largement pris la mesure de ce que peuvent apporter les solutions de sécurité Zero Trust à toute la structure au sens large. Pour stimuler le déclenchement de nouveaux budgets, ils n’hésitent d’ailleurs plus à faire valoir l’importance de faire travailler leurs équipes sur de nouveaux concepts technologiques. En plus de mobiliser les collaborateurs sur des missions à haute valeur ajoutée, affranchis des tâches les plus rébarbatives laissées enfin à l’IA, ce choix est un important gage de fidélisation et de reconnaissance de l’investissement de chacun.

Categories: Cloud, Datacenter, Stockage

NOUS CONTACTER