webleads-tracker

1 min

Le digital au service du décloisonnement ville-hôpital

La coordination des soins ville-hôpital et des parcours patients est aujourd’hui une priorité à l’échelle des territoires, qui passe par une transformation digitale majeure des établissements et de leur écosystème.

 

Le système de santé français fait face aujourd’hui à des défis et des à difficultés de plus en plus complexes, qui soulèvent des questions fondamentales quant au rôle et à la responsabilité des différents acteurs du secteur, ainsi qu’aux conditions de prises en charge des patients.

Publiée en juillet dernier, la loi relative à l’organisation et à la transformation du système de santé inclut un certain nombre de dispositions destinées à transformer le paysage médical français, notamment au niveau des collectivités territoriales. Toutefois, dans le volet consacré au développement du digital dans la santé, les dispositifs proposés s’inscrivent davantage dans un contexte national que local.

Or, à l’échelle des territoires, la coordination des soins ville-hôpital et des parcours patients est aujourd’hui une priorité absolue, qui nécessite de passer par une transformation technologique et numérique des établissements et de leur écosystème.

 

Améliorer la coordination des établissements via des systèmes d’information communs : le point de vue des professionnels

 

En 2018, la Fédération hospitalière de France (FHF) publiait un rapport sur le lien ville-hôpital, dans lequel elle détaillait 17 propositions pour construire un parcours de soins coordonnés entre professionnels de ville et hôpitaux. Parmi ces propositions, la FHF soulignait notamment l’importance d’un partage d’informations sécurisées entre les établissements. « La multiplicité des systèmes d’information et la diversité de leurs usages sont de réels freins à une interopérabilité pourtant nécessaire. (…) Les systèmes d’information restent un secteur sur lequel une progression de la coordination est encore très importante. »

Même constat du côté de la médecine de ville. Dans un entretien accordé à la MACSF (Mutuelle d’Assurance des Professionnels de la Santé), le Dr Théo Combes, médecin généraliste dans le Tarn, soulignait ainsi : « La vraie coordination [ville-hôpital] doit s’appuyer sur des informations pertinentes. Nous avons besoin de systèmes d’informations plus dynamiques pour aller plus loin dans cette coordination. »

 

Un marché en pleine transformation, des initiatives qui se multiplient

L’hôpital René-Dubos de Pontoise, dans le Val d’Oise, à lancé une plateforme digitale permettant, sur simple prescription de son médecin généraliste, de bénéficier d’un accès à un plateau technique et aux différents spécialistes de l’hôpital. Ce nouveau dispositif « Ville-Hôpital » permet, comme l’explique l’un des médecins en charge de la coordination du projet, de « répondre aux besoins de la population en s’articulant avec la médecine de ville, sans nous substituer à cette dernière, mais en lui offrant un accès direct à la structure hospitalière. »

En parallèle, de plus en plus d’acteurs privés développent eux aussi des solutions numériques destinées à renforcer ce lien : des objets connectés en temps réels aux applications d’aide au diagnostic ou à la thérapie, en passant par les systèmes intégrés de partages de données médicales entre équipes de soins…

Toutes ces initiatives témoignent de l’importance capitale aujourd’hui pour les établissements de santé de déployer des innovations technologiques au service de l’amélioration de la prise en charge des patients et du décloisonnement ville-hôpital. Cette digitalisation progressive du secteur de la santé permet d’améliorer la qualité des soins, en facilitant la transmission de données entre les professionnels de santé, et en améliorant les conditions de travail des personnels soignants. Elle permet, en d’autres termes, de remettre l’humain au cœur des métiers de la santé.

NOUS CONTACTER