webleads-tracker

4 min

Comment faire héberger son serveur ?

L’hébergement de serveurs est un modèle de fourniture d’infrastructure qui permet aux utilisateurs d’accéder à distance aux ressources du serveur afin d’alimenter des applications et de stocker des données sans avoir à acheter, les configurer et entretenir eux-mêmes le matériel du serveur. Ils disposent de ressources centralisées et dédiées qui favorisent une haute disponibilité. C’est l’un des meilleurs types d’infrastructures pour bénéficier d’un trafic illimité garanti.

 

Pourquoi choisir l’hébergement de serveur ?

L’hébergement de serveurs présente de nombreux avantages. Vous bénéficiez notamment d’un temps de configuration bien plus rapide. Les paiements mensuels de la location remplacent les investissements ponctuels massifs. Une maintenance continue vous permet de vous concentrer sur votre activité plutôt que sur l’entretien de l’infrastructure. Vous avez aussi accès aux dernières technologies serveur comme les processeurs Intel Xeon de dernière génération.

Une installation plus rapide

Le processus traditionnel de commande et d’installation des serveurs peut s’avérer chronophage. Les fournisseurs d’hébergement peuvent déployer, configurer et rendre accessibles des datacenters pour un accès à distance dans les minutes qui suivent la commande. Une réduction des délais de déploiement signifie une mise sur le marché plus rapide des services des entreprises.

Des paiements mensuels

L’hébergement de serveurs permet d’éviter de grosses dépenses d’investissement pour du matériel. Sa valeur se déprécie d’ailleurs avec le temps. Au lieu de cela, il suffit de payer des frais mensuels d’hébergement de serveur pour accéder à des ressources à distance. Les paiements couvrent les réparations, l’espace physique, l’alimentation et le refroidissement que le serveur utilise. Les paiements mensuels incluent l’utilisation de la bande passante.

Un entretien permanent

L’hébergement de serveurs permet également d’éviter de se soucier de tout le travail nécessaire pour maintenir les serveurs en fonctionnement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an, par exemple la gestion du réseau, l’alimentation, le refroidissement, la sécurité, les réparations du matériel, les mises à jour de logiciels, etc. Les utilisateurs de TI ont ainsi le temps de se concentrer sur des projets importants et non sur la tâche banale de maintenir les serveurs en état de marche.

Quels sont les différents types d’hébergement de serveur ?

Il existe de nombreux types de modèles d’hébergement de serveurs qui visent à aider les entreprises à obtenir des résultats techniques et des gains financiers. Les plus courants sont :

– L’hébergement partagé

L’hébergement partagé est un moyen peu coûteux pour les infrastructures qui ne génèrent que peu de trafic. Il peut y avoir des centaines ou des milliers de comptes d’hébergement mutualisé sur un seul serveur. Les ressources du serveur sont partagées entre tous les comptes de plusieurs utilisateurs ou sociétés.

– L’hébergement VPS

L’hébergement VPS est similaire à l’hébergement mutualisé les ressources du serveur y sont dédiées à un compte particulier. Cela permet de minimiser le risque de conflit de ressources et de dégradation du service. Il y a généralement moins de comptes sur un seul serveur que pour l’hébergement mutualisé. Au fur et à mesure que le trafic et les besoins en ressources augmentent, les utilisateurs ont tendance à passer de l’hébergement mutualisé au VPS.

– L’hébergement sur serveur dédié

Il permet à l’utilisateur d’accéder à toutes les ressources sur un seul et même serveur dédié. Il n’y a pas d’autres clients sur ce serveur. Les avantages de ce type d’hébergement sont nombreux. Vous disposez du contrôle total des ressources et d’une sécurité renforcée. Vous avez accès à la racine. L’hébergement sur serveur dédié permet d’utiliser des applications critiques et gourmandes en ressources.

Le cloud offre d’autres possibilités

Hébergement dans le nuage public

Avec l’introduction de la virtualisation, l’hébergement dans les nuages publics est le plus souvent associé aux géants d’internet. Il fournit un accès en libre-service à la demande à des ressources de calcul et de stockage dans un environnement multilocataire. Les technologies de virtualisation comme VMware, Hyper-V, Xen, KVM et d’autres, offrent un moyen évolutif et redondant d’architecturer de grands environnements d’hébergement. Ils peuvent être étendus ou réduits en temps réel.

– Hébergement en nuage privé

Comme l’hébergement serveur dédié, l’hébergement dans le nuage privé consacre toutes les ressources du serveur à un seul client. C’est un ensemble de serveurs dédiés virtualisés pour proposer un vaste ensemble de ressources. Elles sont gérées selon les besoins. Le nuage privé hébergé offre des avantages inhérents en matière de sécurité puisqu’il est à locataire unique.

– Hébergement en nuages hybrides

Lorsque des applications et des données complexes et distribuées nécessitent l’utilisation de plus d’un modèle de déploiement d’hébergement, l’hébergement hybride s’avère utile. Il peut s’agir de la combinaison d’un hébergement sur serveur dédié et d’un hébergement dans le nuage public. Il peut aussi s’agir d’un nuage privé et d’un hébergement dans le nuage public. Tout dépend des objectifs des entreprises en matière d’infrastructure et de la manière la plus performante et la plus rentable pour les atteindre.

La colocalisation, une solution physique optimisée

La colocalisation peut s’imposer comme solution d’hébergement professionnel si vous possédez déjà des serveurs mais que vous avez besoin d’espace, d’énergie et de refroidissement. La colocalisation offre une sécurité périmétrique supérieure à ce que la plupart des clients peuvent réaliser par eux-mêmes. En effet, l’hébergeur doit avoir des exigences strictes en matière de redondance d’alimentation et de système de refroidissement. Il est également responsable de l’administration de l’ensemble et de sa performance. Il est tenu de vous fournir un rapport d’activité régulier. Les projets, et leurs fonctions, que vous déployez sur les différents domaines sont toujours disponibles. En, revanche, sauf contrat spécifique, la maintenance de l’infrastructure s’effectue par votre propre équipe SI.

L’hébergement serveur est-il sûr ?

Il existe différents niveaux de sécurité pour tous les types d’hébergement de serveurs, qu’ils soient partagés, dédiés, dans le nuage public ou hybride. En règle générale l’hébergement d’un serveur est plus sûr, surtout pour les data que celles que l’on peut adopter pour une infrastructure locale. Les fournisseurs d’hébergement prennent des mesures rigoureuses pour assurer la sécurité des serveurs, à commencer par le bâtiment physique dans lesquels ils résident. Au-delà de la protection physique, des mesures peuvent être prises pour sécuriser davantage un environnement de serveurs hébergés jusqu’à la couche applicative. L’utilisation de certificats SSL pour les connexions et les échanges est l’une de ces options sécuritaires.

 

NOUS CONTACTER