webleads-tracker

L’histoire de SCC

green-arrow

Aujourd’hui, SCC est un acteur majeur européen de l’intégration et des services informatiques d’infrastructure.

SCC accompagne les entreprises et les organismes publics dans la transformation de leur infrastructure informatique, de façon sécurisée et connectée.

SCC a développé une offre unique associant à la fois solutions technologiques et services pour répondre aux besoins des entreprises dans 7 domaines clés: Workplace, Logiciel et Software Asset Management, Enterprise Infrastructure, Réseaux et Sécurité, Mobilité et Nouveau Poste de Travail, Infogérance et Maintenance, Datacenter Services et Cloud et Assistance Technique.

Premier groupe informatique privé en Europe, la société dispose d’un fort ancrage local avec plus de 5 000 clients et un chiffre d’affaires de 1.07 Milliard d’€ en France et de 2,2 Milliard d’€ en Europe.. Créée en 1975, SCC compte plus de 65 implantations et des partenaires présents dans plus de 60 pays, ce qui lui assure une présence mondiale. Son siège social se situe au Royaume-Uni.

Le chemin du succès

Dans l’un des marchés les plus complexes, rapides et instables, SCC a su réalisé une croissance honorable chaque année et s’est établi comme le plus grand fournisseur indépendant de solutions technologiques d’Europe. Quel est alors le secret d’une telle réussite ? Une vision remarquable pour créer une entreprise profitable sur le long terme et dotée d’une culture familiale unique.

L’histoire de l’entreprise se déroule dans un contexte de changements d’envergure apportés par l’impact qu’a pu avoir l’informatique sur nos façons de vivre et de travailler. Structuré et conçu autour de l’expérience de prestations de services mainframe, SCC a mis au point depuis sa création une philosophie de service sur le marché de la bureautique.

Retour sur les débuts de la société

Au début des années 1970, les départements informatiques des entreprises se détachent peu à peu de l’utilisateur unique, ajoutant terminal après terminal à leurs systèmes informatiques centraux.
La sphère de recrutement IT prend son envol de par la demande croissante de profils tels qu’analystes et programmeurs systèmes.
1975 ne voit pas seulement naître Microsoft – le premier langage de programmation de PC – mais la fondation de la société.
À une époque où le système au Royaume-Uni considère secrètement les entrepreneurs comme de véritables criminels, l’activité que Sir Peter Rigby décide de démarrer (la vente de matériel et de services informatiques) est un secteur requérant un investissement capitalistique massif… et tout ce qu’il possède à cette époque ne dépasse pas 2000 livres sterling soit 2400 euros.
SCR est donc créée plus comme un moyen plutôt qu’une fin en soi.. L’entreprise fournit du personnel informatique aux grandes organisations et devient nationale dans l’année qui suit sa création et internationale au bout de trois.
Plus que cela, elle génère même les liquidités nécessaires pour répondre à des objectifs à plus long terme.
L’argent est réinvesti pour générer de la croissance ainsi que de la diversification permettant de s’aligner à l’évolution de la demande et des tendances.é de la bureautique.